Contenu
Texte

Une prépa, est-ce pour moi ?

Je ne suis pas un crack !!! Je ne serai jamais pris(e) !!!

Le recrutement en classe prépa tient compte à la fois des résultats scolaires, du potentiel de l’élève, de sa motivation et de son aptitude à s’adapter à la vie en prépa.

Il faut candidater sans s’autocensurer : un élève résolu à travailler et à se former peut y trouver sa place.

Il faut OSER CROIRE EN SOI !!!

La motivation est très importante, alors essayons de l’évaluer (Onisep) :

   Oui   Non
J'ai de bons résultats scolaires    
J'ai souvent reçu les félicitations    
Je suis prêt(e) à faire des études un peu longues    
Passer du temps à ma table de travail me plait    
Mes professeurs m'encouragent à poursuivre en prépa    
Je suis capable de rédiger correctement    
J’ai un certain esprit de compétition    
Je pense avoir un bon moral    
Je me débrouille plutôt bien en anglais    
Je reste concentré(e) et efficace en situation d’évaluation    
Je souhaite préparer un diplôme qui m’ouvre de nombreuses portes    
J’ai des projets de carrière    
Je préfère être bien encadré(e) pour travailler    
Les concours ? je vais m’y préparer. Même pas peur !    
Je pense que je peux encore progresser    
Je suis curieux(se) de tout    
Je suis prêt(e) à fournir du travail personnel    
Je suis organisé(e) et méthodique    
J’aime travailler en groupe et réviser à plusieurs    
Total    

Plus vous comptabilisez de « oui » plus vous serez à l’aise en prépa. Mais ce n’est qu’un test !!!
Réfléchissez sur votre motivation personnelle, sur votre persévérance, sur vos centres d’intérêts…Interrogez votre famille, vos amis…

Et dans le doute OSER.

Texte

 Une prépa sans stress

 « Travaillez, prenez de la peine : C’est le fond qui manque le moins … »
    

On l’aura compris avec cette allusion à la fable bien connue de La Fontaine, le trésor caché de toute classe préparatoire, c’est bien le travail.

Croire et soutenir le contraire ne serait pas très sérieux tellement le niveau requis pour obtenir son ticket d’entrée dans une école de commerce est exigeant, car sélectif. Le contraste avec les exigences du lycée est important, tant en terme de quantité de travail que de niveau attendu.
             
Très souvent exprimé négativement dans les témoignages d’élèves de prépa comme source de mal vivre, le stress au travail accompagne trop d’étudiants dans leur cursus de formation pour ne pas nuire à leur réussite comme à leur épanouissement personnel.

Conscient de cette réalité, l'équipe pédagogique de la prépa école de commerce de Mongazon propose une approche présentée dans le fichier joint.

Texte

Un petit ouvrage utile conseillé :
                Patrice  et Thomas HUERRE, La prépa sans stress !, Fayard, 2011, 166 p.

Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des fonctions de p